Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Journées du patrimoine - sept 2012

Publié le par Valérie Moati

K640_IMGP5247.JPG

 

 

Compte rendu portes ouvertes du patrimoine 2012 

   

Samedi 15 et dimanche 16 septembre 2012, le verger ouvrait ses portes à l'occasion des journées du patrimoine. Nous avons reçu le samedi matin la visite guidée des jeunes guides de banlieue. Pour une fois les 2 journées se sont déroulées dans une totale absence de pluie, sous le soleil, et dans une douceur estivale.

 

Le beau temps et l’ouverture pendant 2 jours expliquent l'affluence, le nombre d’adhésions (6 réadhésions et 21 adhésions), et la recette du week-end : environ 2000 €.

 

 

Ce bénéfice record, qui arrive à point et nous donnera un peu d'oxygène financier (!) et de souplesse dans la gestion du verger et de nos projets, a été assuré par la vente des produits du verger :

pots du miel de nos abeilles avec dégustation comparative et explications, ruchette pédagogique à l’appui, et concours de dessins d’abeilles, pots de confitures : mirabelles, très vite en rupture de stock, groseilles ramassées cet été, congelées et cuites en même temps que les quetsches récoltées en septembre, une mention spéciales pour les belles étiquettes de Fred et Gilles, lavande en bouquets ou fusettes enrubannées, cartes postales du verger, une nouveauté cette année, une série de 5 dessins de Gilles Rebechi, vendues au profit de l’association, et la restauration : galettes de blé noir garnies, brochettes poulet ou porc, ratatouille, vraie purée de vraies pommes de terre, crêpes (22 litres de pâte en 2 jours !) gaufres et gâteaux des adhérents, boissons... la vaisselle a été faite à l’eau chaude solaire et le four solaire nous a (trop !) cuit le riz.

Le dimanche à 15 h, les enfants ont appris, grâce à Stéphanie, à transformer de vulgaires bouteilles en plastique en de beaux papillons.

Puis, en fin d’après-midi, point fort désormais traditionnel des portes ouvertes de septembre, a eu lieu le pressage des pommes dans notre pressoir d’Emmaüs restauré, et la dégustation de notre jus de pommes (environ 16 litres), naturellement doux et sucré, comme le remarquaient les enfants étonnés, et brunissant à vue d’œil.

Nous remercions les nombreux adhérents qui sont venus comme chaque année aider à la réussite de ces 2 journées.

Le succès de ces portes ouvertes a aussi été obtenu grâce à l'implication de nos adhérents actifs, bénévolement, tout au long de l'année.

Qu'ils en soient remerciés ici car, dans la bonne humeur et la convivialité, le travail fourni est considérable :

entretien du verger, taille des arbres, élagage, tonte et débroussaillage, épandage des copeaux, nourrissement quotidien des lapins et des volailles, nettoyage des clapiers et du poulailler, de la cuisine et du frigo, des toilettes sèches, entretien des potagers, des composts, accueil des enfants, ateliers pédagogiques, gestion des ruches et récolte du miel, fabrication des tables et des bancs, travail administratif, cueillette des fruits, congélation, cuisson des confitures, dessin et collage des étiquettes …

Merci aux cuisiniers, serveurs, plongeurs, concepteurs et bâtisseurs de nos auto-constructions, aux membres du groupe de travail des 10 ans du verger, aux enthousiastes, aux poètes, aux porteurs assidus et opiniâtres de nos projets les plus utopiques, aux enfants dessinateurs d’abeilles, à tous ceux qui font vivre notre association.

Nous travaillons en ce moment sur notre projet d’exposition à l’occasion des 10 ans de l’association. Elle aura lieu du samedi 10 au samedi 17 novembre dans la véranda de la maison du citoyen.

 Nous avons reçu du Conseil Général du Val de Marne une subvention de 1000 € pour l’entretien et la mise en sécurité du poulailler et l’achat de volatiles.

La cane col-vert a eu 10 petits canetons (encore !). Elle est dans le petit confinement et ni elle ni sa famille ne doivent être dérangées.

Nous devons nous séparer de quelques mâles col-verts de la génération précédente, qui sont trop nombreux dans le poulailler et deviennent agressifs entre eux et avec les femelles. 2 d’entre eux sont partis dans une ferme en Dordogne, 1 a été lâché au lac du bois de Vincennes où il s’est rapidement fait 3 (!) copines et a aussitôt disparu avec elles à toutes palmes. 

A bientôt au verger !

Commenter cet article